Frédéric Mistral
Cité scolaire
Avignon
 

L’enseignement de cinéma en classe préparatoire littéraire au lycée Mistral d’Avignon

mercredi 6 juin 2018, par Cyrille Seguin

Modalités de l’enseignement du cinéma en hypokhâgne et khâgne. Professeur : Mme Hammerli

Horaire  : 4 heures par semaine soit 140 heures/année d’enseignement au minimum
Descriptif de l’enseignement : En hypokhâgne, 4 heures de cours par semaine qui incluent une approche pratique, en khâgne 4 heures de cours par semaine ainsi que 13 journées d’atelier pratique encadrées par 2 réalisateurs professionnels et le professeur, soit plus de 80 heures de pratique dans l’année.

A. Les cours

L’objectif de la spécialité Etudes cinématographiques est de former les étudiants à l’analyse des œuvres cinématographiques, à l’approche théorique de l’art cinématographique mais aussi à la compréhension des enjeux économiques, industriels et légaux du cinéma. Cette formation théorique s’appuie sur l’étude en cours de nombreux extraits, le travail de textes critiques et théoriques, la fréquentation des œuvres de manière individuelle ou collective.
Elle est complétée par une approche pratique.
Le programme de première année (hypokhâgne) vise à donner aux étudiants une
connaissance générale du cinéma d’un point de vue historique, socio économique, esthétique. La pratique, conformément aux instructions officielles, repose sur des exercices limités permettant d’articuler une initiation technique (cadre, écriture, montage) aux questions abordées en cours.
Le programme de seconde année (khâgne) vise à approfondir les questions étudiées en première année par le biais du travail sur deux questions au programme : une question dite historique (enjeux esthétiques d’un moment de l’histoire du cinéma) et une question dite esthétique (approche esthétique transversale). Il est défini par les deux Ecoles normales supérieures et sert aux épreuves du concours que les étudiants passent en seconde année.

Le programme de la spécialité Etudes cinématographiques pour cette année 2017-2018 est le suivant :

L’œuvre d’Alain Resnais jusqu’en 1968 (question historique)

Trucages et effets spéciaux de Méliès au numérique (question esthétique)

Le cours donne lieu à différents types d’entrainement et d’évaluation

Evaluations orales : exercices d’analyse filmique

Evaluation écrite : analyse filmique, synthèse de texte et dissertation, dossier (en
hypokhâgne), analyse filmique, dissertation, écriture de scénario en khâgne.

Au concours de l’ENS, l’épreuve écrite est un travail de dissertation de 6h portant sur l’une des deux questions au programme, l’épreuve orale comporte une analyse d’extrait tiré du corpus historique ainsi qu’un exercice d’écriture de scénario.

B. Les activités complémentaires

Les étudiants participent à un projet transdisciplinaire annuel mené avec les étudiants de spécialité histoire. Ils travaillent sur les rapports entre cinéma et histoire à travers la lecture d’articles, une réflexion personnelle, un cours commun élaboré et assuré par le professeur d’histoire et le professeur de cinéma et la participation au festival de films Confrontation à Perpignan qui croisent les rapports entre cinéma et histoire.

Afin d’enrichir leur culture cinématographique et d’approcher la création cinématographique classique ou contemporaine, les étudiants bénéficient d’un certain nombre d’activités.

Cinéclub bi-hebdomadaire au lycée (quinze à 20 films projetés pas an)

Sortie mensuelle au cinéma Utopia, cinéma partenaire, financée par l’établissement

Rencontres avec des professionnels ou des enseignants chercheurs en cinéma. Cette année les étudiants ont pu, par exemple, rencontrer Emmanuel Machuel, chef opérateur de Bresson, Pialat…

Participation à des festivals (Festival Confrontation à Perpignan pour les hypokhâgnes, festival de Cannes pour les deux années)

Un étudiant d’hypokhâgne aura vu normalement environs 36 films dans l’année grâce aux différentes sorties et activités sans compter le cinéclub auquel il peut assister de manière facultative.
Des rencontres avec d’anciens étudiants ou des professionnels permettent d’affiner le parcours et l’orientation future vers les différentes voies de formation et secteurs liés au cinéma (recherche, création, animation culturelle, métiers de la production et de la distribution…). Depuis deux ans une séance spéciale à Utopia offre la possiblité aux étudiants de découvrir des films de fin d’études d’étudiants d’école de cinéma (Femis, Louis Lumière, Ecole du film d’animation et de l’image de synthèse) et de discuter avec ces étudiants ou anciens étudiants de leur parcours.

C. La dimension pratique

Les étudiants d’hypokhâgnes effectuent des exercices pratiques qui prolongent le cours théorique. Les étudiants de khâgne participent à un atelier pratique qui donne lieu à la réalisation de courts métrages réalisés en duos ou trios, selon l’effectif du groupe. Les films sont projetés en séance publique en fin d’année au cinéma Utopia d’Avignon. Cette année la projection aura lieu le 9 juin 2018.
L’atelier de pratique en khâgne est encadré par le professeur et deux réalisateurs
professionnels, Clément Dorival et Emmanuel Roy
. La première partie de l’année est
consacrée à une prise en main du matériel, à la mise en œuvre d’une écriture personnelle et l’élaboration d’un projet de film. La seconde partie de l’année est consacrée à l’écriture, au tournage et au montage des films. Le matériel de tournage et de montage est fourni aux étudiants.

Les étudiants définissent librement leur projet de film en respectant quelques contraintes :

 La durée du film ne doit pas excéder 15 minutes

 Le sujet et le forme du film doivent croiser les nouveaux outils de communication numérique et la question de la rencontre.
Par exemple, cette année, un groupe a décidé de faire un film à partir d’images créées avec le jeu Minecraft. Le récit interroge les rapports entre monde numérique et monde physique.

Pour la première partie de l’année, de septembre à mars, les journées d’atelier ont lieu le samedi, une fois par mois. Les étudiants tournent en dehors des heures d’atelier et montent leur film durant le mois de mai. Le montage est accompagné par le professeur et les intervenants professionnels lors de journées dédiées. Les étudiants ont également accès à la salle de montage en autonomie.

D. Les Débouchés

A l’issue de la classe préparatoire littéraire spécialité Etudes cinématographiques, les
étudiants peuvent poursuivre leurs d’études en intégrant une école par voie de concours ou en rejoignant l’université par le biais d’équivalences :

 Intégrer une Ecole Normale Supérieure (Lyon ou Ulm) : les ENS sont des grandes écoles publiques qui assurent la formation d’enseignants chercheurs destinés prioritairement à occuper des postes à l’université. Cependant ce parcours peut ouvrir aux secteurs des médias, à la pratique artistique, à la gestion culturelle…

 Intégrer une Institut d’Etudes politiques (IEP) : cela peut ouvrir aux métiers du
journalisme, à la gestion culturelle publique ou privée

 Intégrer une Ecole de commerce : cela ouvre essentiellement à tous les métiers de l’entreprise en lien avec le cinéma (production, distribution, gestion de fonds
cinématographiques, les métiers sont très nombreux)

 Intégrer une école de Communication (Celsa) : cela ouvre aux métiers du journalisme, de la communication institutionnelle par et autour de l’image, aux métiers de la publicité.

 Intégrer une école de cinéma : la formation en hypokhâgne donne beaucoup d’atouts pour passer avec succès les concours des grandes écoles de cinéma. Chaque année, d’anciens étudiants sont admissibles et admis à ces écoles. En avril 2018, un ancien étudiant a été déclaré admissible à la Femis, un autre à Louis Lumière.

 Intégrer l’université en parcours cinéma : les possibilités de formation à l’université sont très nombreuses et variées. Elles offrent des débouchés professionnels eux-mêmes divers.

 
Cité scolaire Frédéric Mistral – rue d'Annanelle - 84000 Avignon – Responsable de publication : M. Cyrille SEGUIN
Dernière mise à jour : jeudi 5 juillet 2018 – Tous droits réservés © 2008-2018, Académie d'Aix-Marseille