Main menu

Rencontres CPGE Littéraires

 

 

 

2018

Le film d’une ancienne élève de l’option cinéma sélectionné au short corner film de Cannes

BOMB est un court métrage réalisé par Mathilde Foriel-Destezet, ancienne élève de l’option cinéma audiovisuel du lycée (option de spécialité au bac puis en classe préparatoire KH - HK). BOMB est sélectionné au Short Film Corner 14 - 19 Mai 2018 au Festival de Cannes. 
Ce film, est un court métrage de fiction, projet personnel de Master 1 à l’école Nationale Supérieure d’Audiovisuel (ESAV) située à Toulouse. Tourné à Avignon avec des actrices non professionnelles, danseuses de haut niveau dans la vie.  
“Le Short Film Corner est aujourd’hui le lieu de rencontres incontournable des professionnels du court métrage : réalisateurs, producteurs, acheteurs, distributeurs, programmateurs de festival… C’est également un espace de découverte des talents de demain, qui bénéficient là de conditions exceptionnelles, aussi bien pour assurer la promotion de leur film, le vendre ou se faire repérer. À ce titre le Short Film Corner constitue une véritable passerelle vers l’univers du long métrage. ”


Capture décran 2018-04-29 à 13.47.00

 

 

2017 

 

 

 

 

 

Visite de Villeneuve-lez-Avignon, sur les traces de Louis Aragon et Elsa Triolet. 

Les étudiants de khâgne et leur professeur de lettres, Caroline Veaux, sont allés visiter Villeneuve-lez-AVignon, sur les traces d'Elsa Triolet et de Louis Aragon. Le poète résistant y a en effet séjourné en 1941, chez son ami Pierre Seghers, qui avait installé à Villeneuve sa maison d'édition. c'est à Villeneuve qu'Aragon rédigea une bonne part d'Aurélien, roman que nous avions au programme cette année. Elsa Triolet, tombée amoureuse d'Avignon, "la ville magique", écrira ensuite en souvenir de son année passée à Villeneuve Les Amants d'Avignon, roman qui met en scène Juliette et Celestin, deux résistants, qui jouent, le temps d'une journée, à être les amants d'Avignon. Nous avons suivis leurs pas dans Villeneuve, au Fort Saint-André, puis à la Chartreuse : 

"Assis l'un près de l'autre dans une profonde encoignure, ils regardaient par la fente d'une meurtrière, comme par le trou d'une serrure, en cachette, le pays lumineux. Ils étaient là, à l'abri du vent qui se levait par moments, secouait follement les buissons désordonnés, la sombre verdure... Quand ils montèrent à la hauteur de la chapelle, le paysage leur ouvrit les bras largement et ils virent la ville magique, Avignon ! L'immense harpe brillait dans le ciel de toutes ses longues cordes tendues, luisantes, posée sur un piédestal de maisons se confondant dans un clair gris d'argile sèche." 

IMG 5645 1IMG 5648 1IMG 5649 1      IMG 5650 1IMG 5652 1

----------

Projection des films des optionnaire cinéma à Utopia. 

Les optinnaires de khâgne cinéma ont présenté à Utopia leur travail de l'année. Les films projetés ont été réalisés lors d'un atelier de pratique, encadré par Clément Dorival, Emmanuel Roy, intervenants professionnels et Frédérique Hammerli, leur professeur. Vous pouvez suivre le projet et ses différentes étapes sur le site suivant : http://lamaisonetlemonde.net

            2017-06-10 11.59.25cinema

----------

Représentation des optionnaires théâtre à La Garance- Scène nationale de Cavaillon.

Les optionnaires théâtre de khâgne et d'hypokhâgne ont joué à La Garance, notre partenaire, puis au Clos Folard à Morières, La petite Catherine de Heilbronn d'Heinrich von Kleist. Le travail a été mené sous la direction des professeurs de l'option, Fabienne Wolf et Isabelle Olivier, et de l'intervenant théâtre de la section, Olivier Barrère. Des images de la représentation et un texte de présentation : 

"Il faut une bonne dose d'inconscience pour se frotter à l'œuvre de Kleist, cet homme inexprimable auteur d'une œuvre insondable. Lorsqu'on en prend conscience cependant, il est trop tard, et déjà, le piège s'est refermé. Les étudiants hypokhâgneux et khâgneux de l'option théâtre du lycée Frédéric Mistral d'Avignon s'y sont jetés happés par la voix de la Petite Catherine de Heilbronn, avec toute l'insouciance guerrière de la jeunesse et joyeusement accompagnés par le comédien et metteur en scène Olivier Barrère.
C'est que l'œuvre a tout d'un malentendu. Au tribunal de la Sainte-Vehme est appelé à comparaître le comte Frédéric Wetter Von Strahl accusé d'avoir séduit la petite Catherine, fille de Maître Théobald de Heilbronn. Résonnent alors au fil du récit le bruissement des cœurs, le bruit des épées, le murmure des complots tandis que les cloches du « happy end » semblent mettre joyeusement un terme à cette symphonie moyenâgeuse dont on aimerait croire les accents éternels.
Or, le procès est un leurre et si l'homme est appelé à la barre, c'est moins pour être jugé que pour être disséqué et voilà que brusquement, sous l'apparente naïveté d'une fable moyenâgeuse, ce sont les fragments de l'âme humaine que l'on foule. Kleist en embuscade nous y plonge comme dans un chaos originel. Le désir amoureux y éclate dans toute sa force primitive et les mots mêmes rechignent à l'habiller. La femme, créature mosaïque ne craint pas d'être à la fois vierge innocente, prostituée et ange déchu tandis que l'homme pantin aveugle se débat entre pulsion guerrière et désir amoureux. Alors que dans les flammes des incendies et dans les grottes profondes se cachent nos mystères les plus sacrés et nos pulsions les plus sombres ; l'ombre de Freud n'est jamais loin.
Kleist sait-il seulement où il va lorsqu'il déflore ainsi le romantisme à grands coups d'obsessions ?
Qui sont ces êtres dont les rêves et les actes manqués ont confisqué la destinée ?
Comment tenter aujourd'hui de se frayer un chemin jusqu'à eux?
C'est ce que nous vous invitons à découvrir les 8 et 15 juin à Cavaillon et Morières."

                                                                                              20170608 194540 resized 120170615 161338 resized

                                                                           20170615 162938-1 resized20170615 161014-1 resized 

---------- 

Rencontre avec Hugo H., admis à l'ENS-Lyon en 2017.

Hugo H., admis l'année dernière à l'ENS en section cinéma, est venu témoigner de son parcours d'étude devant la classe d'hypokhâgne et la classe de khâgne. Il a insisté sur la richesse des enseignements offerts à l'ENS, et sur la mulitplicité des parcours possibles. Il a aussi évoqué la vie associative, qui offre à chaque étudiant la possibilité de s'engager dans des projets stimulants. Des images de la recontre, animée par Frédérique Hammerli, professeur en études cinématographiques. 

hugo

hugens

 

---------- 

2016.

Vendredi 25 novembre 2016. 

Les classes préparatoires du lycée Mistral, sous la condute de Dominique Chouteau, organisent leur traditionnel Forum des Grandes Ecoles. Vous pourrez y rencontrer nos professeurs, mais aussi des anciens étudiants venus présenter leur parcours de formation à l'issue de la classe préparatoire. 

forum-01e35

Du côté littéraire, vous pourrez rencontrer : 

- Antoine A., ENS Lyon, Master recherche 1 en philosophie.

- Hugo H., ENS Lyon, Master recherche 1 cinéma.

- Pauline A., préparation à l'agrégation de lettres modernes, Paris IV (sous réserve).

- Marion C., diplômée école du Louvre, Master II recherche histoire de l'art, Paris IV.

- Charles L., EHESS, Master II recherche, mention « Arts et langages ».

- Julia P., Université de la Sorbonne, Master recherche 1, mention « Théorie de la littérature ».

- Enzo D., Université de Marne-La-Vallée, Master professionnel I, mention « édition livre papier et numérique ».

- Myriam D., Université Lyon II, Licence Lettres appliquées.

- Jeanne F., professeur certifié de lettres modernes.

- Dimitri Matkowski, ISMaPP (Institut Supérieur du Management Public et Politique), Paris. 

- Anne-Sophie B., Master 1 Lettres Lyon 2 et préparation au concours de CPE.

- Maeva B., Master MEEF Histoire- Géographie, Université d’Avignon.

- Quentin R-B., Master MEEF Histoire-Géographie, Université d’Avignon.

 

----------

 

Mercredi 19 octobre 2016. 

 Jean-Raymond Fanlo, professeur à l'Université d'Aix-Marseille et spécialiste de l'oeuvre d'Agrippa d'Aubigné (édition critique des Tragiques chez Chamion, auteur de La Mobilité de la représentation dans Les Tragiques aux Editions Champion, det de nombreux articles) est venu parler aux étudiants de kâgne de 

L'allégorie dans Les Tragiques d'Agrippa d'Aubigné. 

Nous le remercions encore pour sa venue. 

 

----------

2015. 

 

Vendredi 13 février 2015. Rencontre avec Adrien Bosc. 

Les optionnaires de Lettres modernes de khâgne ont rencontré, le 13 février 2014, Adrien Bosc, ancien élève du Lycée Mistral. Directeur des Editions du Sous-Sol, éditeur des revues Feuilleton et Desport, Adrien est venu parler de son parcours. La rencontre a aussi été l'occasion d'évoquer Constellation, son premier roman, publié chez Stock, qui lui a valu le Grand Prix du roman de l'Académie Française. 

      Adrien Bosc photo large photo3

 ----------

 

Mercredi 4 février 2015. Journée des Khâgnes du Sud. 

Comme chaque année, le Lycée Mistral a organisé une journée de rencontres et d'échanges autour du programme, à destination des étudiants des classes de khâgne du Sud de la France. Cette année, le programme était le suivant : 


GUILHEM BOULAY : « LA CRISE DE 2008 EST-ELLE UNE QUESTION DE GÉOGRAPHIE ? : FINANCES, SUBPRIMES ET ESPACES ».
 Ancien élève de l'École Normale Supérieure de la rue d'Ulm, agrégé de géographie, Guilhem Boulay est maitre de conférences à l'Université d'Avignon et des Pays du Vaucluse. Il a soutenu sa thèse sur les marchés immobiliers en 2011 à Aix-Marseille. Ses champs de recherche concernent les marchés fonciers et immobiliers, la finance et fiscalité locale, l'économie résidentielle et la théorie de la géographie économique.
 Il propose deux articles pour ouvrir la réflexion avec nos étudiants : Ortalo-Magné François, «Crédit immobilier : quels enseignements tirer de la crise des subprimes ? », Regards croisés sur l'économie ,2011/1 n° 9, p. 108-116 et Perlstein Rick, « The Conservative Politics of Homeownership », Revue française d'études américaines 2007/3 n° 113, p. 59-64 (en PJ).

MICHEL LEYMARIE : « CULTURE, SOCIÉTÉ ET POLITIQUE SOUS LA IIIE RÉPUBLIQUE. LES TRADITIONALISTES (BARRÈS, MAURRAS, L'ACTION FRANÇAISE...) ».
 Michel Leymarie est maître de conférences HDR en histoire contemporaine à l'Université de Lille 3 et membre du Centre d'histoire de Sciences po. Auteur de plusieurs travaux sur l'histoire des intellectuels, il a codirigé un cycle de colloques sur les courants nationalistes sous la IIIe République (Barrès, l'Action Française, Bainville...) dont les actes ont été publiés. Il vient de faire paraître aux éditions du CNRS sous le titre La preuve par deux la biographie de Jérôme et Jean Tharaud, deux journalistes et
écrivains réputés en leur temps, qui sont en quelque sorte des sismographes de cette droite nationaliste.

JEAN GOLDZINK : «TRANSPARENCE ET IMPUISSANCE DANS QUELQUES AFFECTS ROUSSEAUISTES ».
 Historien devenu littéraire, Jean Goldzink a enseigné durant 35 ans à l'ENS de Saint-Cloud. Dix-huitièmiste, il est notamment l'auteur de Essais d'anatomo-pathologie de la critique littéraire, tableau figuratif de sa discipline (Corti), et de La Solitude de Montesquieu, qui enquête du XVIIe au XIXe siècle (Fayard).

JEAN-MARC ANÉ : « UNE PÉNÉTRATION PROFONDE : LA MARCHE À L'ÉTOILE VERS LES DEUX INFINIS ».
 Depuis 2004, Jean-Marc Ané est chargé de mission à l'Institut de Recherche sur la Fusion Magnétique au CEA. Il est en charge de l'étude des réacteurs à fusion producteurs d'électricité qui succéderont à ITER. Il est aussi enseignant à l'Ecole des Mines ParisTech, aux Ponts ParisTech, dans les Postmasters Eurec et ALEF et aux Ecoles des Mines de Nantes et de Saint Etienne.

LECTURE PAR LES OPTIONNAIRES DE THÉÂTRE DE LA KHÂGNE DU LYCÉE MISTRAL D'EXTRAITS DES FLEURS DU MAL ET DE MON COEUR MIS A NU DE CHARLES BAUDELAIRE.

 

Littéraires

Littéraires

Scientifiques

Scientifiques

IEP

IEP

Contact

Contact